Mes réflexions sur notre monde numérique

Mes réflexions sur la politique et la gestion du changement notamment dans les nouvelles technologies. --

06 juin 2004

J'ai été à l'assemblée nationale

Le fond d'abord
L'ambiance ensuite, plus bas dans l'article

Oui, pour la première fois de ma vie j'ai mis les pieds à l'assemblée de nationale.

Pour assister aux séances il suffit de demander à son député un billet de séance. C'est gratuit. Vous pouvez contacter votre député par l'intermédiaire du site de  l'assemblée ici

Dernier jour des débats sur la nouvelle loi sur les com. électroniques et audiovisuelles cette séance concluait le cycle accéléré d'adoption du projet de loi paquet telecom.


Ce matin ambiance bon enfant à l'assemblée. Une vingtaine de députés était présent
Les derniers points en suspend dans la loi venaient d'être réglés en commission paritaire aussi les interventions de chacun se sont bornées à conclure le travail législatif effectué.

Et là ils se sont tous félicités.
Les 2 ministres ont félicité le parlement, le sénat et la commission et leurs rapporteurs et leurs sous rapporteurs d'avoir fait leur travail en un temps record d'avoir rédigé un texte en faisant en même temps la synchronisation avec la loi sur l'économie numérique qui était elle-même en discussion et qui sur certains points recoupait le paquet telecom. D'où difficulté.
Les responsables de la commission ont également remercié le gouvernement puis le séant puis l'assemblée pour leur travail et leurs capacités à travailler dans des délais serrés et à se synchronisée avec la L E N elle-même en discussion.

(La loi a été examinée en accélérée avec  1 passage dans chaque assemblée au lieu de 2, au total la procédure a quand même durée 6 mois. Le cycle normal, 2 lectures ds chaque chambre aurait donc amené la loi en un an..)
Bref ils ont eut l'air assez content de n'avoir que 2 ans de retard sur la transposition du paquet telecom européen et de n'avoir mis que 10 mois depuis l'injonction de la commission européenne pour faire leur travail. Ils ont eut raison de se féliciter sinon on se demande qu'il l'aurait fait…

("Hé les gars, pssst,  vous avez juste fait votre boulot et plutôt moins vite que vos collègues européens.. Alors arrêter de vous pavaner, prenez un BN avec votre verre de lait et retournez bosser.  ok , merci ")

Devedjian, je sais pas vous mais moi il me fait penser à Brialy, physiquement. Il a l'air sympa la seule différence c'est que Brialy est un vrai acteur. Devedjian lisait son discours mais il n'avait pas trop l'air convaincu par ce qu'il lisait. Bien qu'il rajoutasse des intonations, fisse des mouvements avec les mains et les bras en regardant les personnes concernées au bon moment et dodelinasse de la tête de manière appropriée.  A la TV ça doit donner le change mais là je n'étais pas convaincu.


Donnedieu de Vabres a commencé son discours en disant bonjour à des écoliers tahitiens (tous en chemise hawaiienne euh pardon tahitienne, assis dans la partie spectateur) C'est ainsi qu'il nous a même appris qu'il a fait son service militaire sur la paimpolaise dans les environs de Tahiti….

Ensuite une député communiste à fait sa conclusion sur le texte de loi avec quelques critiques pertinentes puis l'UMP puis l'UDF.

Le président a mis le texte aux voix, le vote a pris une seconde ( à main levée). Et hop le paquet  telecom a été définitivement voté. 


L'ambiance :

Pendant ces discours un certain nombre de députés avaient l'air d'attendre la suite de la séance (le projet de loi sur les handicaps) aussi l'ambiance était très calme.

Une député fort charmante triait son courrier, un autre lisait l'équipe mais sérieusement puisqu'il y a passé au moins 1 h.
Le président de l'assemblé (ou le vice) lui lisait "Le Point"; Il a passé au moins une heure 30 a le lire. Je ne sais pas quel était le dossier de la semaine mais il avait l'air très intéressé, ensuite il a lu ses SMS sur son P800 (il n'a pas eut l'air d'en taper), n'interrompant ses activités que pour annoncer les changements d'orateur au pupitre.

D'autres plus studieux organisaient leurs piles de papiers avant la discussion suivante sur le handicap.

Un certain nombre n'avaient pas mis leur mobile en mode vibreur ce qui fait que dans l'assemblée  on entend plus de mobile sonner que dans une séance de cinéma….

Les appariteurs vont et viennent portant aux députés et ministres des documents voir des messages (forcement ils n'ont pas d'écran dans l'assemblée…)

Le bruit du micro couvrant les voix, chacun y va de sa discussion perso. Agaçant.


Le cadre :

L'assemblée est un lieu  bizarre.

L'hémicycle est très haut et après 2H30 je commençais à me sentir claustrophobe. En effet les places du public sont au-dessus des députés mais le bâtiment se prolonge en hauteur sans aucune fenêtre. La lumière du plafond semble être un mélange de lumière naturelle et artificielle. Aucune ouverture sur l'extérieur.

On y sent le poids des traditions dans ce bâtiment.

Fresques, tapisseries un peu de dorures, et surtout un personnel pléthorique autour de ces députés.

Pour les députés le cadre de travail n'est pas l'idéal. Ils n'ont pas l'air bien assis et pour en faire rentrer cinq cents et quelques ils ont du se serrer. Le plan de travail et carrément étriqué et ils n'ont même pas la place de poser leurs nombreux papiers ni même un ordinateur portable, Je n'ai pas vu de prise Ethernet non plus sur les pupitres.

Toutes les procédures se font sur papier d'où le nombre important d'appariteurs chargés de faire les centaines de pages de copies nécessaires à chaque député pour chaque séance.

Le mode de travail des députés et très surprenant puisque toutes les discussions se font sans rétroprojecteur ni board d'aucune sorte ce qui est fort peu pratique pour discuter de la rédaction d'un texte.


Le travail à l'assemblée :

La discussion se passe autour d'un texte comprenant le texte d'origine, le texte proposé qui bien souvent ne comprend que les mots qui changent (ex : après les mots xy , rajouter "cette sous partie de phrase" ), un autre document avec les amendements des députés et enfin les amendements du gouvernement, tous deux rédigés eux aussi de la même manière (après les mots "zyu", remplacer les mots "xyz" par "zwv").

Ce qui fait que pour avoir une idée de ce à quoi devrait ressembler le paragraphe il  faut réfléchir 3 fois pour reconstruire la phrase soi-même, dans son esprit au lieu de l'avoir rédigé sous les yeux….

Carrément pas pratique, ce système archaïque est des plus étonnants.

Il atteint le comble de l'archaïsme quand l'ajout d'un article ou d'un sous article dans un texte oblige – pour garder une cohérence dans la numérotation des articles - à déposer autant d'amendements qu'il y a d'articles impactés par cette renumérotation, pour faire la correction.


Un air de TV réalité…

La seule trace de modernité ce sont les sous-sols avec les studios TV que l'on entre-aperçoit, le pupitre du DJ en haut à coté des spectateurs pour gérer les micros des députés qui veulent s'exprimer et les 4 caméras automatiques et discrètes de la chaîne parlementaire. Les mêmes que dans le loft ou la ferme…..Ce qui fait réfléchir parce que après-tout les députés, le mercredi après-midi, pour les questions orales, sont parfois , toutes proportions gardées, et au regard de leur culture, de leur rang et de leur responsabilité pas beaucoup plus brillants que leurs très jeunes homologues cathodiques. Je me suis même laissé dire que si les caméramans étaient présents dans l'hémicycle ils ne se comporteraient pas de la même manière. Vous imaginez le cameraman en train de zoomer sur deux députés en train de se sortir des vannes pendant qu'un autre collègue parle, ils se sentiraient vite mal à l'aise….

J'ai lu rapidement quelques part que le président de l'assemblé avait fait voter une loi pour interdire la présence du public si les séances sont retransmises à la TV. Si cela se confirme, je trouve cela scandaleux Messieurs les députés. :-(   Si vous vous demandez pourquoi relisez l'article…..

 .(pour google : visite de l'assemblée nationale)

 

Posté par Harpo à 01:42 - 3 Politique & médias - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire